Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 13:42

Pour rebondir sur la fin de "Un débat de fond : la question de l'évaluation des textes."
Quand je disais (ailleurs, encore) de faire gaffe à ne pas tomber dans le commercial, je pensais à des choses qui pourraient être mal interprétées (par exemple renvoyer de façon trop ostensible des auteurs vers des correcteurs) ou dans lesquels pourraient s'engouffrer des pros directement et seulement intéressés par le pognon.
Mais pour ce qui concerne les auteurs, il me semble qu'on doit leur proposer de "mettre en vente" (beuh, c'est pas beau) leurs textes. Cela se fait sur d'autres plateformes, mais les plateformes en question prennent leur com. Ce que je propose, c'est que les auteurs qui le souhaitent puisse récupérer des dons via Paypal (montant libre ou prédéterminé), directement pour un bouquin ou plus généralement pour un auteur (une forme de mécénat de quelques euros). Perso, j'aime bien l'idée : "je paie si je veux et je donne ce que je veux". C'est d'ailleurs la meilleure lutte contre le piratage.
Iphone, qu'entends-tu par "vrai livre numérique" ? A partir du moment où un texte est finalisé, je ne vois pas où se fait la démarcation.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  Eleonore le Dim 28 Fév - 14:05

Oui, plus ça va et plus je pense que notre projet devrait servir à valoriser les auteurs, et à faire en sorte qu'ils se paient!
le site (étape1) permettrait d'avoir des feedbacks, la revue (étape2) permettrait de présenter au public les auteurs - et Vilnus a raison dans le précédent fil, il faut mettre des extraits de romans qui donnent envie de lire le roman entier (et une nouvelle d'un recueil qui donne envie de lire les autres) - et l'aspect commercial apparaitrait en phase 3, le lecteur de la revue veut lire la suite et achète les bouquins. Résultat: les auteurs sont payés (70% du prix sur Amazon).

Pour parler concrètement de la mise en place du projet, de l'aspect financier, du plan com, etc. seriez-vous d'accord pour rendre "privée" une partie du forum? ou d'aborder les sujets sur un autre média, genre wave?

PS: Je réalise que nous ne parlons pas du tout du même type de rémunération car je pense au livre numérique sur liseuse (Kindle), et toi apparemment, tu penses à des livres à lire sur ordinateur. Mais, ce n'est pas grave, on est quand même d'accord sur le fond...

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 14:22

Pour Kindle, cest spécial puisqu'ils blindent leur format. Mais ça va peut-être changer avec la concurrence. Pour les autres e-reader (et je ne parle pas de l'ipad qui n'est donc pas un e-reader et qui sera de toute façon blindé), les auteurs convertissent leurs textes en format universel (epub) et proposent donc deux formats : PDF et format e-reader.
A côté de ça, on peut aussi mettre un lecteur en ligne.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  Eleonore le Dim 28 Fév - 14:28

il ne me parait pas très difficile de proposer du contenu pour Kindle en passant par l'interface réservée aux auteurs. Le contenu est généré directement dans le format Kindle.

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 28 Fév - 16:00

nathrrr a écrit:(...)
Iphone, qu'entends-tu par "vrai livre numérique" ? A partir du moment où un texte est finalisé, je ne vois pas où se fait la démarcation.

La question des formats justement, sur laquelle j'ai ouvert un fil plus "pratique".

S'il y a deux formats universels assez simples à produire (pdf et epub), pas de souci. Enfin si, un souci quand même : entre un (pdf) fabriqué à partir d'un Word brut, et une mise en page plus jolie, il y a sans doute la même différence qu'entre un beau livre et un livre basique de l'édition papier. Donc il y a la question de la maquette : choix de la police la plus élégante et la plus lisible sur écran en même temps, du format de page et de la justification les plus adaptés aux readers, possibilités d'annotations, etc.

Si le marché est dominé par des formats captifs, l'auteur n'aura pas envie d'un livre au rabais échappant à la majorité des lecteurs. Donc, nécessité de fabriquer à chaque fois plusieurs fichiers. C'est là où je pensais que ce serait compliqué (produire plein de formats, avec de la programmation comme pour les produits Apple qui fonctionnent en applications)

Comme le dit Eleonore, je suis dans une logique reader, pas écran (pour les textes un peu longs). Pour le coup, je me suis fusillé les yeux quand je lisais pas mal de m@nuscrits chez Leo Scheer.


Dernière édition par mon iPhone m'a tuer le Dim 28 Fév - 16:03, édité 1 fois

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 16:02

Eleonore a écrit:PS: Je réalise que nous ne parlons pas du tout du même type de rémunération car je pense au livre numérique sur liseuse (Kindle), et toi apparemment, tu penses à des livres à lire sur ordinateur. Mais, ce n'est pas grave, on est quand même d'accord sur le fond...
Ce que je veux dire c'est qu'il n'y a pas de différences entre les deux ! Tout ce qui compte, c'est le texte, en aucun cas le média via lequel il est destiné à être lu.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 28 Fév - 16:12

nathrrr a écrit:
Ce que je veux dire c'est qu'il n'y a pas de différences entre les deux ! Tout ce qui compte, c'est le texte, en aucun cas le média via lequel il est destiné à être lu.

Pas tout à fait justement : que ce soit pour la lecture-plaisir ou la lecture-travail, le confort de l'oeil est important. Par exemple concrètement, j'ai le temps de lire après mon boulot, mais après mon boulot j'ai déjà l'oeil fatigué par l'écran et je n'ai pas envie de devoir imprimer un roman de 300 pages (ce qu'à la fin je faisais parfois avec les m@nuscrits LS, parce que je n'arrivais plus à lire sinon). Mais bon, je suis peut-être isolé dans mon cas.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 16:16

Bien sûr que le confort de lecture est important ! Ce qui m'intrigue, c'est que vous (Eléonore et toi) semblez faire une différence sur le fond. En gros, ne seraient publiés en format e-reader que certains textes (les mieux notés, etc.). Je ne vois pas pourquoi. Pour chaque texte, on aurait le choix entre PDF et format e-reader compatible.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 28 Fév - 16:36

nathrrr a écrit:Bien sûr que le confort de lecture est important ! Ce qui m'intrigue, c'est que vous (Eléonore et toi) semblez faire une différence sur le fond. En gros, ne seraient publiés en format e-reader que certains textes (les mieux notés, etc.). Je ne vois pas pourquoi. Pour chaque texte, on aurait le choix entre PDF et format e-reader compatible.

Tu as raison, dans mon cas ce n'est pas étonnant : je n'ai pas encore de reader, donc je me représente mal le binz! Si n'importe quel texte (finalisé, pas finalisé, 1 page, 399 pages, etc.) est facilement téléchargeable et lisible sur reader, pas de souci.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 16:45

Oui (d'accord avec moi-même !), d'ailleurs un e-reader est aussi super pour lire des articles, etc. Moi qui ai le pied fracassé/emplâtré depuis trois semaines, et qui suis de ce fait scotchée à mon écran, j'en rêve ! Mais j'attends la deuxième génération pour me lancer. Et en attendant, j'ai juste les yeux explosés.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  Eleonore le Dim 28 Fév - 21:04

bon j'avoue que je n'ai pas non plus d'e-reader. Chez moi ce n'est pas encore sorti. Mais, je sens que je commence à comprendre comment créer des publications au format Kindle et je pense que ce serait pas mal d'expérimenter cette interface dans un premier temps pour se faire la main. Pour répondre à Nathrrr, je fais donc une distinction entre les textes qui seront en pdf ou word sur le site web, et ceux qui seront offerts à la vente (ou gratuits, dans le cadre de la revue) sur Kindle.

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 21:55

Vraiment, je reste sur ce que j'ai proposé plus haut. Pourquoi un texte gratuit en pdf et payant pour e-reader ? C'est le même travail ! Ce sont les auteurs qui doivent avoir le choix de "vendre" ou non, sur lapage du texte ou sur la page de l'auteur, et selon la modalité qu'il souhaite : don paypal, le plus facile, vente s'il a envie de se lancer dans du commercial. Et cela ne devrait pas nous concerner. D'ailleurs, nous n'allons pas être un site marchand !

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  Eleonore le Dim 28 Fév - 22:02

Ça dépend, certains d'entre nous réfléchissent aussi à proposer un nouveau modèle d'édition numérique qui serait économiquement viable. Ça ne viendrait pas à l'idée à un éditeur traditionnel par exemple de proposer un livre gratuit disponible chez tous les bons libraires! Un auteur peut avoir envie de mettre son texte en ligne gratuitement, mais ça, il peut déjà le faire (pas d'innovation technologique), ou il peut vouloir devenir un auteur "confirmé" comme on dit, en étant édité, diffusé, et publicisé. Ce serait le travail d'un éditeur, dans notre cas, numérique.

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 22:07

Tu étais déjà partie sur un projet d'édition numérique (c'est ainsi que tu t'es présentée), mais ce n'est pas le but proposé de la plateforme. Cela me semble vraiment deux choses différentes.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  Eleonore le Dim 28 Fév - 22:12

Pourtant, on en parle depuis le début. Et ce forum se présente bien comme un endroit de réflexion sur "les opportunités du numérique dans l'édition". Il y a bien deux projets différents (plateforme auteurs/lecteurs Internet + publication d'une revue numérique/tremplin pour la vente de livres). Si c'est trop de projets différents pour un seul forum, je ne suis pas contre ouvrir un autre espace ou en discuter en off avec les gens que ce projet d'édition numérique intéresse. (c'est pour ma part, le projet qui me motive le plus, et auquel je réfléchis déjà depuis plusieurs mois, comme je l'ai dit en effet en me présentant).

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 22:21

Clairement, faire de la sélection et la vendre ne m'intéresse pas. Si c'est pour revenir sous une autre forme à des lignes éditoriales...
On a ajouté "numérique" et édition" en sous-titre pour faire de l'info sur le sujet et recueillir les attentes. Pas pour devenir éditeurs. Enfin, ce n'est pas comme cela que je le voyais.
Pour moi, l'intérêt de la plateforme est son universalité, son ouverture, le fait que les textes soient jugées par les lecteurs et non par des "pros", et aussi la possibilité qu'auraient les auteurs de trouver une forme de rémunération, et je parle de tous les auteurs, pas seulement ceux choisis par les maîtres à bord.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  Eleonore le Dim 28 Fév - 22:29

A la différence près que le système proposé dans ce double projet est un système collectif et participatif où les "maîtres à bord" sont en fait un comité de lecteurs du Net. Mais je comprends parfaitement que certaines facettes du projet, plus professionnelles, n'intéressent pas tout le monde. Je pense quand même qu'on s'est tous retrouvés ici, à la base, car on essaye de survivre dans "le milieu hostile de l'édition", donc pas question de devenir des éditeurs véreux à notre tour! l'idée serait de réinventer l'édition en donnant leur chance au maximum d'auteurs, tout en tentant de garder un certain niveau (de toute façon, les goûts en matière de littérature sont si personnels, j'aurais tendance à faire plus confiance à un comité de lecture ouvert formé sur le web qu'à des professionnels de l'édition, dont les choix, on le voit bien aujourd'hui, sont parfois totalement injustifiés).

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 22:43

Cela pourrait être un projet à part hébergé sur la plateforme, mais c'est du business. Pour moi, donc, quelque chose de complètement différent de ce sur quoi a été lancé le forum.
Je propose d'ouvrir un autre sujet pour ceux que ce côté pro intéresse. En attendant, je laisse décanter sur le forum. Dites ce que vous en pensez. Moi, je reviens demain ! (bonne journée aux antipodes !)

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 28 Fév - 23:31

On en revient au même hic dans l'échange ci-dessus entre nathrr et Eleonore.

Pour ma part, je tends à penser que l'édition numérique est la suite logique de notre projet. Ce que je ne comprends pas du tout, s'il est si simple de produire un fichier pdf / epub lisible sur tous les readers, c'est pourquoi l'auteur s'emmerderait encore avec un éditeur pour la phase business !!

Bon, j'essaie de me représenter mon cas. Je publie un projet d'essai sur notre plateforme, je reçois plein de critiques et d'objections, je le retravaille. Eventuellement, j'envoie cette version finalisée à un cercle plus restreint de critiques que je trouve pertinents. Un de mes lecteurs me propose un coup de main gratuit pour la mise en page. Je me retrouve donc avec un texte finalisé en fond et en forme. A ce moment-là, il me suffit d'aller voir Amazon (qui me propose 70% de royalties) et les autres pour mettre mon livre en vente au prix que je définis. Je crée un site spécial pour mon livre avec de larges extraits gratuits et une plateforme de débat, ainsi qu'un système paypal (100% de royalties). Le buzz interne, je l'ai déjà créé sur la plateforme, je signale à toute la communauté que mon livre définitif est paru, j'ai une annonce dans la Revue numérique. Le buzz externe, je le crée sur mon blog et sur d'autres sites participatifs, de même que j'envoie le fichier à des journalistes, des auteurs, etc. qui à mon envie en parleront.

Et basta, qu'est-ce que m'apporte un éditeur dans ce processus ??

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 28 Fév - 23:37

Pour préciser les choses, l'éditeur numérique sert à des auteurs qui n'ont aucune capacité / aucune envie de faire les étapes que j'ai décrites ci-dessus. De tels auteurs existent sûrement, je tends à penser qu'ils seront de plus en plus rares.

Une des raisons pour lesquelles les auteurs répugnent à cela, c'est que cela paraît compliqué. Une des fonctions de notre site, c'est aussi de montrer que ce n'est pas compliqué*. Ou encore de montrer que si un auteur paumé dans le numérique a un cercle de fidèles lecteurs et admirateurs, ce cercle peut l'aider à produire son oeuvre. (Modèle Nabe, je suppose que son pavé a été composé, mis en page, vendu par un cercle d'amis... et la plateforme permet à l'auteur de se composer un tel cercle).

(*) On peut faire des fiches pratiques du genre : "Faire la promo de son livre numérique", avec 10 conseils plus ou moins simples, correspondant à ce que font les RP dans l'édition papier.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 28 Fév - 23:56

Esprit d'escalier, désolé.

Il me semble que l'accroche "devenez votre propre éditeur" est de nature à séduire... ou à horrifier.

Car elle renvoie à une chose horrible dans le monde papier : l'édition à compte d'auteur (auto-édition), royaume perdu des oeuvres refusées partout ailleurs et d'une qualité très douteuse en général.

Or, notre plateforme dans sa dimension "sélection / évaluation" vise à éviter cela. Si notre projet fonctionne bien, un auteur qui ajoute sur la couverture de son livre numérique une estampille du genre "sélectionné par TrucMuche(=nous)" est supposé avoir une meilleure réputation sur le Net (et ailleurs) que celui ne mettant pas cela. Encore faut-il qu'il ait joué le jeu.

(La question qui se pose en voyant les choses ainsi serait de savoir si l'auteur est tenu de nous reverser un peu d'argent sur ses ventes en échange de la mention valorisante, vu que cette mention provient d'un travail collaboratif lui ayant bénéficié dans la rédaction et la réputation).

Ce que je réfléchis à travers ces notes en escalier, c'est comment éviter un vrai bizness d'édition numérique qui risquerait fort de nous faire reproduire sur la toile les mêmes travers que l'édition papier, et qui n'encouragerait pas l'auteur à être totalement libre. Car je crois que cette liberté de l'auteur est une bonne chose, et représente plutôt l'avenir.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  Eleonore le Lun 1 Mar - 3:45

une estampille du genre "sélectionné par TrucMuche(=nous)"

Oui, ce serait l'idée. Mais pour devenir une référence, il va falloir être bons. sous entendu, un système bien huilé, des évaluateurs pertinents, des livres de qualité.

comment éviter un vrai bizness d'édition numérique qui risquerait fort de nous faire reproduire sur la toile les mêmes travers que l'édition papier,

Je pense que l'essentiel est d'avoir un rapport sain et honnête avec l'argent. Si on part tous du principe qu'on ne veut pas se sucrer sur le dos d'autrui, ni faire fortune avec ce projet, on peut dégager des sommes correctes par le biais de bourses ou autres sponsors (et les ventes, éventuellement), et simplement se payer pour le temps passé à travailler sur le projet, de manière réglo, sans excès (ce sera même surement tres bas dans un premier temps). Je penses qu'il ne faut pas prendre de pourcentage sur le prix des livres eux-mêmes, mais peut-être que le support qui servira a les faire connaître (la revue), lui pourra être payant et reversé a la boite (si boite il y a).

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  Eleonore le Lun 1 Mar - 11:08

Pour moi, l'intérêt de la plateforme est son universalité, son ouverture, le fait que les textes soient jugées par les lecteurs et non par des "pros", et aussi la possibilité qu'auraient les auteurs de trouver une forme de rémunération

Nathrrr, j'ai une question à ce sujet: Si les auteurs mettent effectivement un prix sur leurs pdf, est-ce que ça veut dire que les évaluateurs devraient payer pour faire leur boulot? Qui paieraient ces Pdf? les lecteurs externes j'imagine (non inscrits en tant qu'évaluateurs)? Mais, sachant que le texte est en cours d'évaluation, auront-ils envie de payer pour un texte pas vraiment fini?

Ou alors, la partie évaluations se fait en gratuit dans un espace réservé aux membres, et la partie vente se fait dans la partie "boutique" du site? Comment tu voyais ça?

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  Marco le Lun 1 Mar - 17:35

Eleonore a écrit:
Pour moi, l'intérêt de la plateforme est son universalité, son ouverture, le fait que les textes soient jugées par les lecteurs et non par des "pros", et aussi la possibilité qu'auraient les auteurs de trouver une forme de rémunération

Nathrrr, j'ai une question à ce sujet: Si les auteurs mettent effectivement un prix sur leurs pdf, est-ce que ça veut dire que les évaluateurs devraient payer pour faire leur boulot? Qui paieraient ces Pdf? les lecteurs externes j'imagine (non inscrits en tant qu'évaluateurs)? Mais, sachant que le texte est en cours d'évaluation, auront-ils envie de payer pour un texte pas vraiment fini?

Ou alors, la partie évaluations se fait en gratuit dans un espace réservé aux membres, et la partie vente se fait dans la partie "boutique" du site? Comment tu voyais ça?

Natrrr ne cesse de répéter qu'elle ne veut pas entendre parler d'argent, tu la provoques, c'est pas possible! Wink (a priori, elle pense à une forme de "contributions libres" des lecteurs, pas à un tarif fixe _ mais bon je ne vais pas répondre à sa place)
De mon point de vue, il n'y a pas vraiment de problème. Comme l'explique i-phone un peu plus haut, les auteurs peuvent décider de mette en vente leur oeuvre numérique (via Amazon par exemple)... ou pas. Plus le système sera souple, plus les gens seront contents de participer à la plateforme et seront susceptibles d'y trouver leur compte. Au pire, on pourrait imaginer qu' un gars décide de "commercialiser" son chef d'oeuvre de 30 pages en pdf, sans être passé par la case "évaluation" (ou ayant reçu des avis globalement négatifs), sans permettre une lecture gratuite à qui que ce soit, et qu'il fixe le prix à 120 euros (parce qu'il estime qu'il les vaut bien). Bon ben voilà, il constatera assez vite que personne n'en veut, de son chef d'oeuvre, pas même sa mère. Finalement, il aura tenté de l'auto-édition en mode perso, avec son texte perdu parmi des milliers d'autres textes dans le vaste univers des "lectures libres" (sauf que lui n'aura pas permis une lecture libre, justement), à ses risques et périls... Et il aura manqué tout ce qu'il peut y avoir d'intéressant et novateur sur la plateforme.
Dans la pratique, les gens seront sans doute raisonnables et réalistes (ils ne veulent pas devenir milliardaires, avant tout ils veulent être lus... et appréciés); certains souhaiteront rester dans la lecture gratuite (évalués ou pas, peu importe), d'autres préféreront commencer par de la consultation libre, puis constatant un buzz favorable et/ou ayant un extrait sélectionné dans la Revue, tenteront une modeste commercialisation; sans oublier l'option Natrrr: oeuvre disponible avec demande de contribution laissée au bon-vouloir des lecteurs (ce genre de formule marche parfois mieux qu'on ne l'imagine).
Dans tous ces cas de figure, ce n'est pas la plateforme qui instaure un bizness. Elle offrirait juste la possibilité pour qui veut de tenter la commercialisation, ce qui n'est pas du tout la même chose.
(ce qui fait que les conceptions antagonistes d'Eléonore et Natrrr devraient pouvoir se concilier, dans la pratique _ à moins qu'un détail ne m'ait échappé).

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  nathrrr le Lun 1 Mar - 17:53

Alors... Je pense en effet que chaque auteur doit pouvoir demander rétribution, et cela sur la plateforme, sans commission : selon la forme qu'il souhaite, cela le regarde, c'est lui qui colle ou non un bouton "don" à côté de son bouquin
- je parle de dons parce que c'est le plus simple (ça n'entre pas dans la catégorie site marchand)
- le don peut être fixe et/ou libre. Comme le rappelle Marco, la forme libre marche très bien. C'est même ce qui marche le mieux (cf à une échelle qui ne sera pas celle de nos lecteurs la façon dont Radio Head a commercialisé son dernier album). Si l'on considère ce qu'un auteur touche au final sur la vente de ses bouquins papier, je pense qu'un prix raisonnable (en fixe, donc) pour un roman se situe entre 4 et 6 euros. Mais ça, c'est chacun qui voit.
- Si on est dans une logique libre, les lecteurs "pros" (on n'a pas encore trouvé mieux ?) lisent bien sûr sans payer.
- Si on a un prix fixe, l'auteur accepte en soumettant son texte qu'il soit lu gratos pour évaluation.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aspects économiques : 1) du côté de l'auteur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum