Les nouveaux auteurs

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les nouveaux auteurs

Message  nathrrr le Sam 27 Fév - 17:22

Ce qui se fait sur les nouveaux auteurs, avec un but différent, me semble un bon exemple (à améliorer, mais c'est déjà ça) :
Communautés de lecteur par genre
communautés d'auteurs par genre
blogs d'auteurs
mise en ligne des commentaires au fur et à mesure
etc.
http://www.lesnouveauxauteurs.com

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  mon iPhone m'a tuer le Sam 27 Fév - 20:25

Oui ça à l'air bien, car il y a déjà pas mal de choses auxquelles on pense. Là je suis très à la bourre, mais je pense que cela vaut le coup de l'examiner en détail pour en faire une lecture critique (forces / faiblesses) par rapport à notre projet. En plus, comme cela existe déjà, cela permet à chacun de visualiser, donc de préciser plus concrètement si c'est proche ou éloigné de ce qu'il a en tête.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  Marco le Dim 28 Fév - 1:16

Bien, je reviens du site des "Nouveaux auteurs", je ne peux pas dire que j'en ai fait le tour, mais enfin, quelques impressions, en vrac:

1) Effectivement beaucoup d'idées évoquées ici sont déjà mises en pratique là-bas, et semble-t-il avec un certain succès: en faisant quelques "sondages" (des manuscrits, des auteurs pris au hasard), j'ai pu constater que chaque oeuvre a droit à plusiers fiches critiques. Ils sont nombreux dans le "comité de lecture citoyen" (sic), au point de pouvoir se payer le luxe de ne lire chacun qu'un ou deux manuscrits par mois. Bref, ça tourne bien. L'aspect méritocratique est mis en avant: les mieux notés _ livres finalement publiés ou manuscrits en cours d'évaluation_ apparaissent en tête, les "mauvais élèves" tout en bas... Les fiches auteurs sont assez complètes, le questionnaire à remplir pour faire partie du comité de lecture présente des champs variés (goûts de lecture, fréquence, degré d'implication annoncé...).

2) Quelques différences qui sautent aux yeux: ils sont à fond dans l'optique de la publication papier (plus de 50 manuscrits sont devenus des livres_ à compte d'éditeurs disent-ils _ même un qui avait une moyenne de 5/10, ce qui est pour le moins curieux); présence de "sponsors" (via des concours annuels avec Femme actuelle et VSD)du coup, et sans vouloir porter de méchant jugement de valeur: pas mal d'écritures m'ont paru plutôt "formatées" _ prédominance de genres de littérature de divertissement (le thriller marche très bien, semble-t-il), formats comparables, pour ce que j'ai vu récits linéaires... bref, rien de très novateur, le moins que l'on puisse dire c'est que du côté des Nouveaux Auteurs on ne cherche pas en priorité à être hors-système Rolling Eyes D'ailleurs, certaines "évaluations" enthousiastes, prises au hasard, ne trompent pas: "je me suis bien fait plaisir avec ce livre... ça m'a fait oublier le stress du boulot... à lire sur la plage"... BOn, je ne veux pas généraliser, hein, mais oui le côté Femme actuelle/VSD est assez appuyé, à tous les niveaux... Par ailleurs, l'"ambiance" m'a paru un peu morte _ mais il est vrai que je n'ai pas poussé l'investigation jusqu'à m'inscrire, je rate peut-être le côté archi-convivial du truc... Disons que oui, une sorte de revue périodique, visible par tous (membres et visiteurs), serait sans doute un plus, sur la future plateforme, pour donner de la cohérence et de la vie à l'ensemble, et éviter ainsi le côté "grande foire aux livres" anonyme.

En somme, je retiens pas mal de fonctionnalités qui semblent vraiment au point; en revanche, au niveau philosophie d'ensemble et degré d'exigence, on doit pouvoir faire mieux. J'aurais même tendance à ajouter qu'en l'absence de "sponsors", on est tenu d'être doublement sérieux, et de proposer plus original que ce genre de plateforme bien huilée...
Encore une fois, mon exploration a été un peu rapide, d'autres regards seront les bienvenus.

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 13:18

Quand je prenais pour exemple les nouveaux auteurs, j'ai bien précisé "avec un but différent". Je trouve, et nous avons l'air d'accord, que leur site est bien fichu, et que c'est une bonne base formelle pour ce que l'on veut faire.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  Vilnus Atyx le Dim 28 Fév - 13:20

Quelles critiques formulerais-tu sur leur système?

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 28 Fév - 16:38

nathrrr a écrit:Quand je prenais pour exemple les nouveaux auteurs, j'ai bien précisé "avec un but différent". Je trouve, et nous avons l'air d'accord, que leur site est bien fichu, et que c'est une bonne base formelle pour ce que l'on veut faire.

Il faudrait que chacun développe une double critique :
- formelle (voir ce qui plaît / déplaît pour notre future plateforme en terme de circulation, arborescence, définir des "modules" comme tu as commencé à le faire)
- littéraire / intellectuelle (voir ce qui plaît / déplaît pour le futur comité de lecture et les différents "espaces" libre, atelier et sélection)

J'ai surfé rapidement, mais pas assez pour formuler cela, je le fais dès que possible.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 28 Fév - 16:48

PS : en terme "formel" j'ai tendance à penser que tout ce qui rapproche de Facebook (à commencer par SA page d'accueil perso et les niveaux de navigation à l'oeil qu'elle permet) sera un plus pour notre plateforme. Bon, c'est assez con parce que je ne suis pas sur FB, j'y ai été trois semaines et je n'en pouvais plus du niveau ambiant. Je ne sais même plus trop à quoi cela ressemble, il faut que j'y retourne ! Very Happy Mais vu le succès de FB, je pense que pour beaucoup, consciemment ou inconsciemment, c'est un peu le standard de navigation aujourd'hui. J'arrive sur ma page et je vois d'un coup d'oeil à la fois mes messages personnalisés (mes amis, mes groupes de lecture, mes groupes de fan) et les messages de la plateforme (les nouveautés, les infos, les meilleurs notes en cours, les derniers commentaires par genre / sous-genre etc.).

Vous voyez ce que je veux dire ? Il ne faut pas que la dimension fluide de l'échange et la page auteur/lecteur (blog je crois pour Nathrr) soit dans un coin de l'arborescence, avec en entrée une vitrine de livres comme Les nouveaux auteurs, mais l'inverse, que le premier niveau d'accès soit sa page, le reste ailleurs dans l'arbo.

Enfin, c'est une hypothèse pour débat.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  Marco le Dim 28 Fév - 17:47

@ Natrrr: arf, j'avais bien compris ta précison, pas de malaise!
@ i-phone: assez d'accord sur ta dernière suggestion; le côté "statique"de la page d'accueil des Nouveaux Auteurs doit pouvoir être évité.

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 18:05

De toute façon, on devrait avoir une toute autre dynamique que les nouveaux auteurs : plus de choix (de genres, enfin c'est comme ça que je le vois : essais, bd, articles, etc.), plus de flexibilité pour les lecteurs (j'ai lu quelque part que les lecteurs potentiels de NA restaient sur le carreau quelques mois avant d'être validés), plus de convivialité, etc.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 18:13

Et ce serait peut-être plus du Myspace que du facebook. Parenthèse : fb, eurgh. Juste hier soir pour voir ce que ça donnait en vrai, je me suis inscrite avec une adresse poubelle. La vache ! A chaque étape de ton inscription on essaie de te soutirer des infos, et si tu ne les donne pas, ça revient régulièrement. Au secours. Pour se faire de la pub, en revanche, ça doit être pas mal. Et j'imagine qu'il faudra que la plateforme soit présente sur fb comme sur les autres réseaux sociaux.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 28 Fév - 20:20

nathrrr a écrit:Et ce serait peut-être plus du Myspace que du facebook. Parenthèse : fb, eurgh. (...).

Oui, fb beurk, mais nous sommes à l'âge de l'individu-roi. On doit se poser la question : quel est le cadre où le membre aura le plus de plaisir à venir et revenir. Je pense qu'un cadre individualisé correspond le mieux à celui de l'époque. Il y a l'excès inverse (le risque que des gens viennent pour dire des conneries en se foutant de la lecture / écriture) mais je n'y crois pas trop... parce qu'il existe déjà FB, justement (et buzz de Google, etc.) !!

C'est aussi une question d'organisation cognitive : quand la plateforme aura des milliers de textes sur pleins de genres / sous-genres, avec des espaces différents, etc., le nouveau-venu sera perdu et découragé, sauf s'il commence par construire "sa" page avec de premières fonctionnalités simples, et un maximum mâchées par la plateforme ("si vous aimez le sous/genre polar, vous devriez aimer les groupes... / vous devriez découvrir les nouveautés... / ne ratez pas dans le dernier n° de la Revue numérique..." etc.)

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 22:02

Oui, oui, oui.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Catalogue

Message  nic le Lun 8 Mar - 19:21

Bien sûr, les NA sont très fonctionnels, alors à quoi bon faire autre chose, même en mieux ? Peut-être faudrait-il discuter en quoi fondamentalement différer avant de s'en inspirer. Je vois par exemple une dichotomie importante entre l'ambition d'attirer tout le monde et la volonté d'un autre esprit que "Femmes actuelles"...
En partant des fonctionnalités, je crains en effet qu'on arrive à quelque chose comme les NA, c'est à dire à une combinaison efficace entre un catalogue et une gare de triage - pour permettre aux auteurs de vendre quelques exemplaires à leurs familles...
J'ajoute que ce principe d'entrées personnalisées, où chacun fait sa popote, ne me plaît pas trop eu égard à mon souci d'espace commun évoqué par ailleurs... (Mais j'avoue que j'ai un peu de mal avec les représentations multi-dimensionnelles, et que je suis déjà littéralement épuisé par tous les tiroirs de discussion ouverts dans ce forum !)

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  mon iPhone m'a tuer le Lun 8 Mar - 20:58

nic a écrit:Bien sûr, les NA sont très fonctionnels, alors à quoi bon faire autre chose, même en mieux ? Peut-être faudrait-il discuter en quoi fondamentalement différer avant de s'en inspirer. Je vois par exemple une dichotomie importante entre l'ambition d'attirer tout le monde et la volonté d'un autre esprit que "Femmes actuelles"...
En partant des fonctionnalités, je crains en effet qu'on arrive à quelque chose comme les NA, c'est à dire à une combinaison efficace entre un catalogue et une gare de triage - pour permettre aux auteurs de vendre quelques exemplaires à leurs familles...
J'ajoute que ce principe d'entrées personnalisées, où chacun fait sa popote, ne me plaît pas trop eu égard à mon souci d'espace commun évoqué par ailleurs... (Mais j'avoue que j'ai un peu de mal avec les représentations multi-dimensionnelles, et que je suis déjà littéralement épuisé par tous les tiroirs de discussion ouverts dans ce forum !)

Je suis d'accord avec tes observations. Les principaux problèmes des NA à mes yeux (donc la différenciation) :

- du point de vue des fonctionnalités, chacun semble dans son coin, un côté "gare de triage" en effet où les échanges et débats entre les personnes n'apparaissent pas immédiatement (et même pas du tout, l'onglet "communauté" semble une simple liste de profils de lecteurs, sans aucune communication entre eux, idem pour les "blogs auteurs"). Sans entrer dans la multi-dimensionnalité de l'univers virtuel idéal Very Happy, disons que ce côté statique manque totalement de vie et d'intérêt à mes yeux.

- du point de vue des finalités, leur but est clairement un livre papier doublé d'un livre numérique. Nous devons nous-mêmes fixer une finalité aussi claire... et ce n'est pas encore le cas, nous avons plein de pistes (une revue, un atelier, un lieu d'évaluation) qui manquent de cohérence et de hiérarchie entre elles (à mon goût), et qui peuvent éventuellement se révéler contradictoires, contreproductives ou confusionnantes. Passé la phase bénéfique d'enthousiasme initial (ici) où les idées fusent dans tous les sens, je crois qu'il faut se reposer sereinement la question de la définition de notre plateforme, en commençant par la visibilité claire de ses objectifs, ainsi que leur priorité (s'il y a plusieurs objectifs).

Si je suis auteur, je viens sur les LNA pour une raison évidente : mon texte sera jugé par le comité de lecture citoyen et à l'arrivée, sans débourser un sou, j'aurai peut-être un livre papier et un livre numérique.

Si je suis auteur, je viens sur notre site pour une raison évidente : ...

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  Marco le Mar 9 Mar - 0:36

... pour plein de raisons plus évidentes les unes que les autres:
1) mon texte sera lu, commenté, jugé par un comité de lecture. (il est vrai que ça existe ailleurs, mais là ça a l'air mieux organisé, plus sérieux (le système d'évaluation est plus souple et convaincant qu'ailleurs, et j'ai repéré des "évaluateurs" qui apparaissent explicitement plus fiables et impliqués que d'autres: tout le monde pourra me lire, mais je ne serai pas jugé par le premier venu).
2) je peux soumettre un court texte dont je doute, pour éventuellement recevoir des conseils précis et échanger sur des problèmes d'écriture spécifiques. (à l'Atelier, qui n'existe pas sur les autres plateformes!) Bref j'ai l'impression qu'il est possible de progresser là-bas, et d'envisager sereinement différents états de mon texte.
3) je peux participer à différents jeux-concours internes qui satisferont mon goût inné pour l'émulation, l'inventivité et le style.
4) je peux envisager différents "débouchés" possibles: voir un de mes textes sélectionnés dans la Revue, et/ou mis en valeur sur le blog central, et/ou que je diffuse gratuitement/ commercialement en numérique, et/ou lu et plus ou moins apprécié par une docte assemblée, et/ou tant pis j'aurais essayé, au moins Smile

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  Marco le Mar 9 Mar - 0:42

... et donc, le point commun de tout ça, ce qui fait que ces différentes possiblités sont complémentaires et en aucun cas contradictoires: je vis ma passion de l'écriture en me confrontant au regard constructif des autres.
... dit autrement: j'entre dans une communauté auteurs/lecteurs qui prend en compte TOUS les aspects de l'écriture.

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Un pari

Message  nic le Mar 9 Mar - 1:37

Toutes les (bonnes) raisons que tu donnes, Marco, reposent exclusivement sur l'implication et la qualité des animateurs, leur capacité à faire mieux. Effectivement, ça doit faire la différence, mais ça reste à ce stade un pari...

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  Marco le Mar 9 Mar - 2:34

Absolument, nic!!
... mais il y a pari et pari (on se lance au pif et on verra bien si, ou alors: on évalue les probabilités pour mettre toutes les chances de notre côté).
Le pari à l'aveugle consisterait à dire: "hop, vl'à une structure de base, maintenant, auteurs-lecteurs, à vous de jouer et d'en faire quelque chose, nous on a fait notre job et on vous regarde, on espère juste que vous êtes tous motivés, sympas et intelligents".
Evidemment nous on se situe plutôt dans le pari raisonnable. Sachant que notre mise de départ est notre bonne volonté _ nous ne connaîtrons pas la crispation de ceux qui ont à risquer des capitaux dans une entreprise.
Et donc on essaie à cet endroit (et en fait aussi beaucoup à côté, en comité plus restreint) de ne pas partir la fleur au fusil. On ne peut pas, c'est vrai, susciter par notre seul désir 10 ou 30 ou 400 "animateurs" impliqués et "de qualité". En revanche, on doit pouvoir faire en sorte que 10 ou 30 ou 400 personnes "de qualité" aient rapidement envie de s'impliquer dans notre projet; ça dépendra de pas mal de facteurs sans doute, des facteurs que nous pouvons anticiper sinon complètement maîtriser, comme: quelle "philosophie" préside à notre démarche et comment on la formule, quelle sera l'implication et la qualité du noyau humain de départ (nous au sens large), quelles seront les fonctionnalités concrètes qui inspireront confiance et donc donneront envie à chacun de donner le meilleur, quelles perspectives/horizons on offre aux textes et aux lecteurs de textes, quelles conditions pratiques on réunit pour qu'il y ait aisément échanges fructueux, quelles rubriques on met en place pour qu'il y ait activité immédiate et durable, quelle crédibilité aura notre discours quand il s'agira de lancer vraiment la plateforme.
Le tout en évitant la dispersion, ou "l'usine à gaz" comme tu le dis ailleurs. Ce n'est certes pas simple, et oui il restera pas mal d'imprévus de toute façon pale Mais c'est ce qui fait l'aventure pirat
Par ailleurs, il faut qu'on tienne un vrai dispositif un tant soit peu novateur pour amorcer quelque chose de sérieux, mais on n'est pas non plus tenu au succès planétaire dans les plus brefs délais: une bonne amorce, l'effet boule de neige, des améliorations, et c'est parti pour longtemps.
D'où nos discussions, prudences, aller-retours, et l'apparent bordel du forum: on ne veut pas jeter les dés trop vite.

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  mon iPhone m'a tuer le Mar 9 Mar - 3:01

Marco a écrit:... pour plein de raisons plus évidentes les unes que les autres:
1) mon texte sera lu, commenté, jugé par un comité de lecture. (il est vrai que ça existe ailleurs, mais là ça a l'air mieux organisé, plus sérieux (le système d'évaluation est plus souple et convaincant qu'ailleurs, et j'ai repéré des "évaluateurs" qui apparaissent explicitement plus fiables et impliqués que d'autres: tout le monde pourra me lire, mais je ne serai pas jugé par le premier venu).
2) je peux soumettre un court texte dont je doute, pour éventuellement recevoir des conseils précis et échanger sur des problèmes d'écriture spécifiques. (à l'Atelier, qui n'existe pas sur les autres plateformes!) Bref j'ai l'impression qu'il est possible de progresser là-bas, et d'envisager sereinement différents états de mon texte.
3) je peux participer à différents jeux-concours internes qui satisferont mon goût inné pour l'émulation, l'inventivité et le style.
4) je peux envisager différents "débouchés" possibles: voir un de mes textes sélectionnés dans la Revue, et/ou mis en valeur sur le blog central, et/ou que je diffuse gratuitement/ commercialement en numérique, et/ou lu et plus ou moins apprécié par une docte assemblée, et/ou tant pis j'aurais essayé, au moins Smile

Je me fais l'avocat du diable Twisted Evil , histoire de progresser et de se détendre. Me voici donc auteur sceptique à identité multiple (d'ailleurs, c'est tout moi :-) :

1) Est-ce sûr qu'il y a un vrai "comité de lecture" et qu'il lira bien mon texte ? S'il y a 2000 autres romans, je vais être seul dans mon coin, non? Vous me garantissez vraiment un comité de lecture plus sérieux que l'édition papier, qui va lire MON roman (un chef d'oeuvre de 568 pages sur mes souvenirs de chauffeur de taxi à Maubeuge) et en faire une critique détaillée? J'ai appris à me méfier des promesses, je suis fidèle à Wrath depuis 2008 et je peux vous dire que si mon manuscrit traîne dans un coin, je ne vais pas vous faire une bonne pub, scrogneugneu.

2) Ah bon, c'est juste pour les courts textes ? Parce que je voudrais bien avancer sur mon roman (un chef d'oeuvre de 340 pages, un polar avec un tueur en série psychopathe et le flic a des problèmes d'alcool, quelque chose de jamais vu). Alors vous ne m'aiderez pas du tout dans l'Atelier ? Parce que j'ai des doutes sur le début, la chute, l'intrigue et aussi les personnages. J'aurai bien aimé que l'Atelier ne serve pas qu'à des petits textes, ça paraît logique non ?

3) Salut c'est Roger, de Farigoule-les-Flots. J'y comprends plus rien à votre binz, c'est un site de concours, d'édition, de comité de lecture... ? Qu'est-ce que c'est que ce bordel nom de diou ?!

4) Ben justement, moi j'ai rédigé un roman (un chef d'oeuvre de 137 pages, une autofiction dans un style absolument nouveau), ce qui m'intéresse c'est le débouché, comme tout le monde. Donc finalement, en allant chez vous, je ne serai pas édité directement, même si vous me mettez la meilleure note? Vous avez des deals avec des éditeurs précis? Ca m'ennuie, je vais dévoiler mon texte à tout le monde sans "débouché" très précis, comme je crois avoir pas mal innové sur l'écriture, je ne vois pas trop mon intérêt à part me faire piquer mes idées par un mieux placé que moi chez Galligrasseuil...

5) Bonjour, je suis Léo S, éditeur. Vous me reprenez mes idées, c'est un complot et d'ailleurs vous postez tous chez l'infâme W. Me Pierrat vous enverra mon opinion.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  Marco le Mar 9 Mar - 3:34

1) Retourne chez Wrath! (ou à Maubeuge). Non, ok: bienvenu, Scrogneugneu. Tu as écrit un beau témoignage, sans doute, eh bien sache que tu seras lu par des gens qui en demandent, du témoignage! Qui sont volontaires pour lire du pavé qui témoigne! Ils se sont inscrits exprès pour ça. Tu auras droit à un compte-rendu, mais oui! (pas forcément très détaillé en revanche, rêve pas trop non plus). Par ailleurs, d'autres lecteurs auront peut-être la curiosité de te lire par la suite et de te laisser un commentaire.

2) Oui, garçon, à l'Atelier, que des textes courts, pour pouvoir faire les remarques précises dont tu rêves pour progresser. Tu sais, souvent, avec un échantillon bien analysé, tu peux comprendre beaucoup de choses sur l'ensemble. Par exemple, quand on t'aura dit que ton psychopathe on l'a vu cinquante fois dans une série télé, eh bien tu pourras appliquer la même remarque à ton flic alcoolo. Sinon, tu prends un abonnement à l'Atelier, et on te mouline tes 340 pages avec plaisir. Laisse-nous six ans, et c'est bon. Non, en vrai: on ne pourra éventuellement t'aider que si ta demande est ciblée: plus tu es précis et plus nos remarques auront un sens. Mais si c'est pas un problème de style, de description ponctuelle que tu as; si par exemple tu te poses des questions sur la structure de ton chef d'oeuvre, on accepte les résumés/plans, fiches de personnage, et on te dit deux-trois trucs. On est comme ça, à l'Atelier.

3) Mets-y du tien, Roger. Nos programmeurs et graphistes ont fait un boulot remarquable. Donc tu cliques sur l'onglet qui t'intéresse, et tu te fais plaisir. Putain, Roger, y en a 5, d'onglets, et avec des couleurs différentes en plus, même toi tu peux y arriver, je t'assure!

4) Regarde mieux, autofictif, il y a une procédure de vente en ligne possible. Un système de dons ingénieux. Tu vas te faire des couilles en or, fils. Sinon, tu pourras toujours envoyer ton chef d'oeuvre à Galligrasseuil, en parallèle, t'es pas captif, hein. (et t'inquiète pour les éditeurs qui pourraient piquer tes super idées sur notre plateforme: ça n'arrivera pas. En vrai, les éditeurs en ont rien à foutre, de notre plateforme. Et réciproquement.)

5) Léo S., super, ton pseudo. Eh bien écoute, le mieux c'est que tu écrives tout ça noir sur blanc, tu nous l'envoies, et puis si ton texte est bon _ mais attention: vraiment bon, ben on le publie dans notre Revue. Comme ça ça sera sans rancune, hein.

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  Marco le Mar 9 Mar - 11:51

(j'ajoute très sérieusement au sujet du 1: pour que Scrogneugneu soit vraiment lu par des gens intéressés et intéressants, en imaginant que son témoignage-fleuve soit plutôt nul, hypothèse hélas à ne pas rejeter d'office, IL FAUT absolument qu'un lecteur motivé soit, d'une façon ou d'une autre, distingué. Il était question à un moment donné d'un principe de "badge" pour les évaluateurs reconnus pertinents au sein de la plateforme, ça serait bien qu'on en reparle ailleurs, et qu'au niveau fonctionnalité il y ait quelque chose qui marche. Parce que sinon, y a pas mal de chauffeurs de taxi de Maubeuge qui vont rester en rade (l'éternel décalage: beaucoup d'auteurs de manuscrits spontanément motivés, TRES PEU de lecteurs de manuscrits spontanément motivés)

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  mon iPhone m'a tuer le Mar 9 Mar - 11:57

Oui (Marco), mon souci est en fait de dégager une offre assez claire (le genre de chose que l'on peut résumer d'une phrase dans le buzz, parce que le buzz fonctionne ainsi,"the bonne idée" dont il faut être) et d'éviter les sur-promesses (par exemple, je crains comme vous la pénurie des lecteurs qualifiés, donc le risque de reproduire certains travers de l'édition papier). Mais j'essaierai d'y revenir de façon plus construite et positive.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  max léon le Mar 9 Mar - 12:29

mon iPhone m'a tuer a écrit:Oui (Marco), mon souci est en fait de dégager une offre assez claire (le genre de chose que l'on peut résumer d'une phrase dans le buzz, parce que le buzz fonctionne ainsi,"the bonne idée" dont il faut être) et d'éviter les sur-promesses (par exemple, je crains comme vous la pénurie des lecteurs qualifiés, donc le risque de reproduire certains travers de l'édition papier). Mais j'essaierai d'y revenir de façon plus construite et positive.

Je crois que tu as raison. De mon oeil extérieur, l'impression que donne votre projet, c'est que ça semble intéressant mais ce n'est pas très clair. On ne sait pas trop quelle est l'analyse de départ, à quel besoin (supposé non assouvi) ça répond, quel type d'auteurs vous souhaitez attirer, quels lecteurs... A vouloir faire trop large, trop général, on perd parfois tout intérêt. Le succés passe souvent par la différenciation, la segmentation, le clivage.

max léon

Messages : 20
Date d'inscription : 09/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re

Message  Ouam-Chotte le Mar 9 Mar - 13:19

Je ne suis ici que depuis hier, je lis tout et, max léon, je suis d'accord sur le fait qu'il y a beaucoup de choses floues, sur la structure du projet, sur les points de détails (si j'ose) comme les questions de l'argent ou du "badge" de "bon lecteur". Mais les questions sont posées, ce me semble.

Le site imaginé par Marco et mon iPhone m'a tuer et Nathrr et consorts ressemble, si je ne m'abuse, à ce fantasme que nous avons tous projeté pendant l'expérience m@nuscrit chez Léo Scheer et que l'éditeur, ne suivant que son inclination personnelle (ceci n'est pas une critique) n'a pas voulu. Je reconnais dans les idées ici développées, ou dans les questions posées, le désir de remédier aux manques que nous avons, les uns et les autres, pointé dans le blog à leo : lorsque l'on poste un manuscrit, comment obtenir un retour valable, lorsqu'on est lecteur, comment choisir un roman, un essai, un poème... Léo Scheer a toujours réclamé une "communauté", en la cassant dès qu'elle semblait se former, parfois en insultant les habitués, j'ai l'impression que ce site propose de pacifier les rapports entre les commentateurs et ce faisant, de permettre une discussion autour des œuvres présentées, de travailler ensemble, lecteurs/auteurs, les éventuels défauts d'un manuscrit...

Maintenant, il y a aussi le problème de la finalité. A moins de se limiter à un passage dans l'Atelier, l'auteur ne viendra pas sur ce site juste pour être visible, ce n'est pas suffisant. J'ai d'ailleurs tendance à penser qu'il a bien raison : pourquoi son travail devrait-il être gratuit ? Avec les (h)auteurs, je bosse parfois des textes que je lis ensuite devant un public, je le fais gratuitement, la plupart du temps. Quand le collectif demande des sous - pas grand' chose - les organisateurs (de manifestations ultra subventionnées), souvent, nous regardent comme deux ronds de flan. Il faudrait que l'auteur soit déjà bien content d'être lu ou entendu ! Non, cela ne suffit pas, l'auteur doit être rémunéré pour son travail, du moins doit-il pouvoir l'espérer. Il faudra donc s'intéresser à la qualité du texte, s'il est vendu sur cette plateforme, et aussi à la qualité formelle du tapuscrit, définir des "formats", peut-être, des modèles, surtout si, à l'avenir, se généralisent les ebooks. Du reste, pour qu'un tel site soit pérenne, il faut aussi que les webmachins, les animateurs, soient rémunérés, je crois qu'il n'y a pas d'alternative à moyen terme.

Ouam-Chotte

Messages : 10
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://zouam.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Faire la différence

Message  nic le Mar 9 Mar - 14:23

Ce n'est qu'une réponse partielle - et j'y reviendrai par ailleurs (modules), il me semble que ce qui est dit par les uns et les autres doit conduire à valoriser le commentaire autant que le texte, à lui donner de la visibilité dès le premier contact avec le site.

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nouveaux auteurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum